Confiance en soi

L’amour de soi en marketing de réseau, pour les VDI… Vraiment ?

Parce que ce métier est un réseau d’échange entre êtres-humains. Sans amour de l’autre, ce métier n’aurait pas de sens. 

L’Amour est LA VALEUR number one. 

Il est bien d’aimer partager et notre communication positive est primordiale dans ce métier qui demande beaucoup d’investissement personnel.

Nous avons besoin des autres et les autres, besoin de nous. 

M’aimer ? 

Je ne me posais même pas la question. 

J’aimais les autres. Profondément. 

Sans jugement. J’étais connue et reconnue pour ça ! 

Bah oui, c’était ma volonté. En agissant de la sorte, je criais en VRAI : « AIMEZ-MOI ! »

Et lorsque cet amour ne m’était pas donné en retour, j’étais malheureuse. 

Je me sur-adaptais à l’autre pour lui plaire. Pour ne pas être rejetée. 

Et je faisais des sacrifices pour satisfaire les besoins des autres et ça, sans même qu’on me le demande.

Pour se construire une estime de soi positive (lire l’article)

Sur-adaptation : comportement inadapté induit par nos peurs inconscientes.

Voici les conséquences d’une sur-adaptation :

  • Tout d’abord, nous subissonscar nous ne sommes plus acteur de notre vie, maître de nos décisions. Nous agissons pour les autres, pour leur faire plaisir et nous construisons notre estime avec les retours obtenus.
  • Puis vient la victimisation. Et oui ! Lorsque nous répondons à toutes les demandes, nous nous mettons nous-même en difficulté et râlons, remettons la faute sur les autres. « Avec tout ce que j’ai fait pour lui ! Voilà comment il me remercie ?!? »

« Lorsque vous dites oui aux autres, assurez-vous que vous ne dites pas non à vous-même ! » Paulo Coelho

  • Enfin arrivent inéluctablement les reproches : « Et bien, puisque on ne m’aide pas en retour, je vais rendre la pareille ! Elle va voir ce que c’est !». Ne plus rappeler la personne, faire la tête, être agressive ou démotivée est la 3ephase : je suis le «bourreau» ou «le persécuteur» à mon tour. 

Et les relations deviennent difficiles !

Tant que nous ne savons pas d’où ça vient, nous entrons inconsciemment dans un cercle vicieux démontrée par le Triangle dramatique de Karpman: SAUVEUR – VICTIME –  PERSECUTEUR

le triangle de Karpman

95% de la population est régit par ce comportement. 

Tous les jours. 

Au travail, à la maison, entre amis, collègues, famille… Il est possible d’en sortir à condition de rendre conscient ces comportements inadaptés et d’accepter que le problème vienne seulement de nous-même. Les conséquences dépendent uniquement des choix que nous prenons. 

Et chaque minute de notre vie est faite de choix.

Relevez le Défi 28 jours pour chasser vos saboteurs

Nos relations, nos habitudes et attitudes inconscientes s’améliorent le jour où nous nous aimons inconditionnellement !

Voilà donc près de six ans que je vais à la rencontre de moi-même et ce voyage est le plus grand de toute ma vie. 

J’ai compris pourquoi je faisais inlassablement les mêmes erreurs. 

J’ai aussi appris à accepter qui je suis. 

J’ai appris à pardonner et me pardonner.

J’ai accepté que je ne suis pas parfaite et que les autres ne devaient pas l’être non plus. 

J’ai pris confiance en moi, en l’autre et aux événements. 

J’ai franchi tout ce que je considérai comme des barrières. J’ai arrêté de m’excuser d’exister.


L’AMOUR DE SOI, dans le marketing relationnel, nous libère :

Des responsabilités des autres,

Des peurs de prendre le téléphone,

Des peurs de déranger,

Des interprétations,

Des suppositions,

De toutes nos croyances limitantes !


Et concrètement, quels sont les résultats ? 

  • Nous entourer des gens positifs.
  • S’enrichir de nouveaux partenaires.
  • Avoir un chiffre d’affaires en adéquation avec ce que nous méritons, ce que nous valons !
  • Une grande motivation pour réaliser nos désirs.
  • Aider et aimer sans attendre en retour.
  • Se respecter et respecter les autres.
  • Exprimer en priorité ses besoins.
  • Ne plus culpabiliser.
  • Avoir confiance en soi.
  • Mieux s’organiser.
  • Faire des choix en toutes conscience.

Pfiouuuu… Et il y en a encore plein …

S’aimer vraiment, c’est aimer mieux les autres !

Et vous ?
Qu’est-ce qui vous empêche de vous aimer inconditionnellement ?

#vousetesuniques

Karine Drivet, Chasseuse de saboteurs 🏹

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires